Alors que les infections continuent d’augmenter fortement dans le pays, le gouvernement a relevé l’alerte Covid au niveau 4 dans tout le pays. Cette décision intervient alors que le nombre de cas graves et de décès continue également d’augmenter, la plupart des décès étant signalés chez les personnes âgées, les personnes non vaccinées et les personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents. Cependant, le CCSA a déclaré que des mesures de confinement ne seront pas mises en œuvre afin d’enrayer la propagation. Au contraire, les mesures de prévention et d’endiguement de la maladie doivent être renforcées dans tout le pays, selon un rapport du Bangkok Post.

Selon le ministère de la Santé publique, on a constaté un pic d’infections parmi les membres de la famille et les proches en raison des repas pris en commun, des activités sportives et de la présence aux mariages et aux funérailles. Kiattiphum Wongrajit, secrétaire permanent à la santé publique, affirme que si les gens baissent la garde et ne respectent pas les mesures de prévention des maladies, il pourrait y avoir un retour à des restrictions plus strictes.

Le Bangkok Post rapporte que dans tout le pays, les infections augmentent dans tous les groupes, mais en particulier chez les personnes en âge de travailler et les enfants. Le département de contrôle des maladies suit de près la situation dans 18 provinces touristiques. Parmi celles-ci, Bangkok, Chon Buri, Phuket, Kanchanaburi, Krabi, Phang Nga, Nonthaburi et Pathum Thani ont signalé des fluctuations du nombre de cas, mais la tendance générale est à la hausse.

Le CCSA se réunit demain pour évaluer la situation actuelle, tout en examinant les mesures visant à stimuler la reprise économique. La porte-parole Apisamai Srirangson déclare qu’à partir de demain, la task force Covid du gouvernement se concentrera sur le nombre de cas graves et de décès. Elle ajoute que, bien qu’il n’y ait pas de plans de confinement, le pays n’est pas encore prêt à suivre les autres pays dans l’assouplissement des restrictions.

“S’il est peu probable que le CCSA rétablisse les mesures de confinement, la Thaïlande ne peut pas se permettre d’assouplir les restrictions sur les virus comme l’ont fait d’autres pays. Nous devons trouver notre propre approche.”

M. Apisamai a également répondu aux rumeurs selon lesquelles le programme d’entrée “Test & Go” pourrait être à nouveau suspendu, affirmant que le système de santé thaïlandais peut encore faire face au nombre d’arrivants étrangers dont le test est positif.

SOURCE: Bangkok Post